Des restes de mammouth laineux, qui contiennent des cellules intactes (et pas vivantes contrairement à ce que certains médias  relayent) ont été  découverts cet été en Sibérie. Bref, encore une annonce fracassante et un bon emballement médiatique sur un futur clonage (encore hypothétique !) du mammouth.

Clone mammouth

Le lien vers l'article de Sciences et Avenir et de  MaxiSciences