art parietal cro magnon
Photo : Studio Guichard / Abri Cro-Magnon

L'abri Cro-Magnon (Dordogne), célèbre pour ses sépultures, vient de livrer quelques traces de peintures pariétales. En effet, des taches rouges sur la paroi, déjà connues mais jusqu'à présent décrites comme des traces de feu, ont été identifiées comme des traits rouges peints résiduels. Ils dateraient d'au moins -32.000 ans.

De tels vestiges de décoration de paroi d'abri sont déjà connus dans l'abri Pataud voisin. Des fragments de paroi peinte y ont en effet été découverts, dans les niveaux aurignaciens et gravettiens.

Source : Hominides.com